La roue de l'année celtique

La sorcellerie moderne (wicca) est une religion étroitement liée à la nature. Elle remonte à une profonde conscience spirituelle qui remonte à l'époque qui a précédé la diffusion du christianisme en Europe. A cette époque, l'Europe était une société rurale. La vie à la campagne rendait les gens très dépendants de la nature.

Une des caractéristiques de cette religion de nature est la célébration de 8 festivals annuels qui marquent des changements saisonniers importants. Ces célébrations de 8 ans forment la roue de l'année. Le rythme des saisons détermine aussi la vie à la campagne, un rythme de labourage, de semis et de récolte.

Festivals annuels, les 8 fêtes de la roue de l'année celtique

Ces fêtes, aussi appelées sabbats, ont lieu environ toutes les 6 semaines. Il y a 4 grands sabbats : 

  • Imbolc (1er février), aussi appelé Oimelc ou Sainte Brigitte, où l'on célèbre le début du printemps ;
  • Beltane (1er mai), une fête de la fertilité exubérante au plus fort du printemps ;
  • Lammas (1er août), aussi connu sous le nom de Lughnasadh, marque la récolte et le début de l'automne ;
  • Samhain (31 octobre) est la nouvelle année de la sorcière et le début de l'hiver. Dans la nuit du 1er novembre, la frontière entre le monde des vivants et le monde des morts s'estompe. Nous connaissons aussi cette fête dans ses variantes modernes : Halloween et la Toussaint.

La période entre Imbolc et Beltane est la saison des semailles. Puis suit la saison de croissance jusqu'à Lammas. Après Lammas, c'est le moment de la récolte et après Samhain, c'est la période de la mort et du renouvellement.

Entre ces fêtes, 4 événements cosmiques importants sont honorés qui sont aussi directement liés au changement des saisons :

  • La célébration du Carême (20-21 mars), aussi appelée Ostara : le jour et la nuit sont exactement de la même longueur ;
  • Milieu de l'été (21/22 juin), aussi appelé Litha : le soleil est à son plus haut, le jour le plus long et la nuit la plus courte ;
  • Mabon (21 septembre), aussi appelé équinoxe d'automne : le jour et la nuit ont exactement la même longueur ;
  • Yule (21-22 décembre) : le soleil est à son plus bas, la nuit la plus longue et le jour le plus court.

Ensemble, ces festivals forment l'année octuple, aussi connue sous le nom de la roue de l'année ou roue de la sorcière. Les dates mentionnées ici ne s'appliquent qu'aux climats tempérés de l'hémisphère nord de la Terre. Dans l'hémisphère sud, les saisons sont exactement le contraire. Sous les tropiques, nous ne connaissons pas ces saisons, et souvent vous n'avez à faire face qu'à des saisons sèches et humides.

 

Dans la sorcellerie moderne, en plus de ces célébrations de 8 ans, nous avons aussi des "esbats", des célébrations de la pleine lune. C'est généralement 13 par an.

Vous sentez-vous spirituellement lié à la nature ? Alors il y a tant de choses à célébrer !

© 2014 - 2020 à la Tara | sitemap | rss | ecommerce software - powered by MyOnlineStore