Wicca et les sorcières

"Ecoute, la voilà elle recommence" chuchote le peuple. Sa voix hurlante dans la nuit suscitait la peur et l'admiration. Beaucoup de gens avaient peur de son apparence laide, de son comportement étrange et des histoires qu'elle apporterait le désastre avec des maléfices. Pourtant, il y avait aussi des villageois qui osaient aller la voir pour demander de l'aide pour guérir leur enfant ou pour demander de la pluie quand la récolte sur la terre se desséchait à cause de la sécheresse. 

Les sorcières étaient des femmes sages et des guérisseuses dans l'Europe pré-chrétienne.  La montée de la foi chrétienne, mais aussi la peur de l'inexplicable, ont mis la sorcellerie sous un mauvais jour au Moyen Age.

Aujourd'hui cette peur disparaît, et il existe plusieurs mouvements néo-païens de bonnes sorcières (sorcières blanches) qui utilisent leur magie d'une manière positive.  Ce renouveau a commencé dans les années 1950 en Angleterre et aux États-Unis. Ces idées sont connues sous le nom de Wicca.

Pour en savoir plus sur l'histoire et les symboles de Wicca, lisez ici.

© 2014 - 2020 à la Tara | sitemap | rss | ecommerce software - powered by MyOnlineStore